Prochain cours de Jahara du 20 au 24 septembre 2017

Flyer du stage de Jahara à Shambalah en Belgique du 20 au 24 septembre 2017
jahara_soutien adapatabilité 2017 FR-5.[...]
Image JPG [578.2 KB]

Déployer nos ailes et solidifier nos racines

 

La technique Jahara®, créée par Mario Jahara, Brésilien, qui vit actuellement en Australie. Mario étudia et pratiqua diverses modalités corporelles thérapeutiques autant dans l’eau qu’au sol. Ses recherches l’amenèrent à explorer et approfondir le Zen Shiatsu —une discipline qu’il enseigna et au sujet de laquelle il écrivit et publia deux livres —, la Technique Alexander et différentes thérapies aquatiques dont le Watsu et la Water Dance. Néanmoins la méthode Jahara® est un art thérapeutique complètement original, fondé sur un travail très précis d’alignement et de conscience corporelle, ainsi que sur la reconnaissance et l’utilisation des propriétés physiques de l’eau.

 

Pour définir le Jahara® Mario aime se servir de paradoxes : la douce puissance de l’eau, moins c’est plus, technique avec cœur, liberté avec soutien. Les fondements théoriques du Jahara® appelés les Cinq Concepts, constituent à la fois un abordage spécifique de la technique et une philosophie applicable à toutes sortes de domaines dans la vie.

 

Partant de l’idée que tout déplacement dans l’eau provient du centre de gravité, du bassin, le Jahara® propose une série de « pas aquatiques » dont l’avantage principal est qu’ils permettent de réaliser tous les mouvements sans le moindre effort et de garder la conscience corporelle très active.

Les praticiens de Jahara® travaillent constamment sur eux-mêmes, sur leur posture, leur équilibre, leur conscience corporelle et à partir de ce travail ils guident et soutiennent leurs clients. Le Jahara® insiste sur cette « contagion » qui permet à qui le pratique de réaliser des progrès constants, qui entrainent d’énormes bénéfices au niveau physique et psychique.

 

Les séances de Jahara® ne suivent pas de protocole, elles s’adaptent aux personnes et aux circonstances. En général elles peuvent se diviser en deux phases, l’une active, au cours de laquelle le praticien assiste le client dans son processus de prise de conscience pour « éduquer » sa posture, en utilisant les « exercices actifs ». La seconde phase, appelée passive ou réceptive, consiste à se laisser mener, flottant dans l’eau, en général avec le soutien d’un flotteur (frite) sous les genoux.

 

Appliqué autant à des personnes saines qu’à ceux qui souffrent, que ce soit pour cause de maladies chroniques ou de handicaps ou à cause des suites d’un accident ou d’une maladie passagère, le Jahara® est une méthode très adaptable et ses bienfaits sont très amples.

 

Apprendre et pratiquer le Jahara® c’est se faire du bien à soi-même et à la fois se donner la possibilité de se remettre constamment en question. Découvrir la subtilité des ajustements dans notre propre corps, la grâce du système de pas qui permettent toutes sortes de déplacements sans le moindre effort dans l’eau. 

 

 

 

 

 

 

Valérie Gaillard, d’origine suisse française, enseigne et pratique le Jahara® ainsi que le Zen Shiatsu et le Massage Traditionnel Thaïlandais. Elle a fondé sa propre école en Argentine
(www.valerie-gaillard.com).

 

Actuellement Valérie réside au Portugal (www.mensagem-estrela.com) et donne des cours dans différents pays.